Chocolat noir et intestin irritable, bon ou mauvais ?

Table des matières

Le chocolat noir et intestin irritable, c’est la grande tendance de ce mois de décembre et pour les personnes atteintes du syndrome de l’intestin irritable ou de troubles digestifs, c’est surtout la grande interrogation ! Est-ce qu’il faut complètement éviter le chocolat noir ?

Commençons déjà par les bienfaits du chocolat noir ! Car oui, le chocolat, issu de la fève de cacao, aurait de nombreux bienfaits sur la santé.

Attaquons d’abord les idées reçues : “le chocolat ça constipe’ !

C’est plutôt l’inverse, le cacao est composé de fibres qui permettraient de limiter la constipation en stimulant le transit intestinal. Plus le chocolat a une teneur élevée en cacao, plus il contient donc de fibres (100g de chocolat noir à 70% de cacao renferment environ 15 g de fibres ; soit plus que certains légumes comme la courgette ou le concombre). Le chocolat contient également des polyphénols qui vont permettent de renforcer la muqueuse intestinale.

Autre idée reçue : le chocolat ne donne pas la diarrhée non plus. Cependant, le chocolat noir, avec un pourcentage de cacao élevé, peut accélérer le transit s’il est consommé avec excès en raison de sa richesse en minéraux et en fibres.

Comme toujours, modération est donc ton allié.

Autre bienfait du chocolat noir, c’est un Antioxydant.

Le chocolat noir est par ailleurs l’un des aliments les plus riches en flavonoïdes, des antioxydants contenus dans la poudre de cacao à hauteur de 10% environ. Ils jouent un rôle très important dans la prévention de maladies telles que le cancer et luttent contre le vieillissement prématuré des cellules. Ces fameuses flavonoïdes vont avoir un effet bénéfique sur le fonctionnement des artères et de la circulation sanguine en limitant l’apparition du mauvais cholestérol (LDL) ; dilatant les vaisseaux sanguins et améliorant la coagulation, ils limitent ainsi le risque de maladies cardiovasculaires.

Et le magnésium ? Nous en avons aussi besoin Josiette !

Le cacao est une excellente source de magnésium. Il permet de combattre la fatigue, le stress et l’anxiété, ça te parle non ? De plus, on dit souvent que le chocolat est bon pour le moral et c’est vrai ! Il contient des tryptophanes (acides aminés) qui se transforment et transmettent de la sérotonine à l’organisme. C’est un neurotransmetteur qui apporte une sensation d’apaisement et de bien-être donc le simple fait de déguster du chocolat apporte réconfort et satisfaction, puisque cela favoriserait aussi la sécrétion d’endorphines, l’hormone du bonheur et ça, on en a bien besoin nous aussi !

Mais alors, le chocolat noir et le microbiote intestinal, qu’en est-il ?

Le cacao exercerait un effet prébiotique bénéfique pour notre système digestif, en modifiant l’équilibre de notre microbiote intestinal. Les polyphénols contenus dans le chocolat noir favoriseraient les bonnes bactéries (lactobacilles et bifidobactéries) de l’intestin. Plusieurs études ont été réalisées sur le sujet.

Alors Josiette, chocolat noir et intestin irritable, bon ou mauvais ?

Très sucrés et contenant du lactose (4g pour 50g de chocolat), le chocolat blanc et le chocolat au lait sont les chocolats à éviter en méthode low FODMAP. Ils peuvent ainsi être responsables de troubles digestifs. Selon l’application de la Monash, seul le chocolat noir 85% est autorisé à hauteur de 20 g. En effet, le chocolat noir contient peu ou presque pas de lactose selon les marques. Vous pouvez donc en consommer mais attention aux excès.

Riche en matières grasses et contenant des tanins, le chocolat noir peut contribuer à l’accélération du transit intestinal en stimulant la contraction des muscles intestinaux. De plus, le chocolat – tout comme le vin et certains formages – est riche en histamine et sa consommation peut engendrer des troubles digestifs chez une personne hypersensible à l’histamine.

En effet, le chocolat noir est riche en matières grasses et contient des tanins qui peuvent accélérer le transit intestinal en stimulant la contraction des muscles intestinaux. De plus, le chocolat – tout comme le vin et certains formages – est riche en histamine et sa consommation peut engendrer des troubles digestifs chez une personne hypersensible à l’histamine.

En conclusion : oui Josiette, pour ton plus grand bonheur, chocolat noir et intestin irritable peuvent matcher si on n’oublie pas notre copain modération pour jouer l’arbitre, notamment en pleine méthode Low FODMAP.

Voici une belle sélection de recettes au chocolat noir Low Fodmap :

Et découvre nos produits 100% gourmands au chocolat noir et Low Fodmap :

Chocolat noir et intestin irritable, sources :

https://www.delormenutrition.com/le-chocolat-ami-ou-ennemi-de-vos-maux-de-ventre/

Panier
Retour haut de page

-10% sur ta première commande !

Laisse-nous ton email et tu recevras le code.

En cliquant sur Envoyer, vous acceptez d’envoyer vos informations à Ginette et Josiane qui accepte de les utiliser en accord avec sa politique de confidentialité.