En finir avec le gaspillage alimentaire

Table des matières

Le gaspillage alimentaire est un phénomène correspondant à la perte de nourritures alors que ceux-ci sont destinés à la consommation humaine. Cette définition inclut la nourriture comestible. Bien que souvent confondus avec les déchets alimentaires, ces deux phénomènes sont pourtant bien différents.

En chiffres, le gaspillage alimentaire compte 1,3 milliard de tonnes de nourriture chaque année. Pourtant, il génère une empreinte carbone inestimable. Faisant depuis quelques années la une de la presse, de nombreuses associations se sont mises à adopter les gestes anti gaspi pour y remédier. Mais lesquels ?

Comment expliquer l’anti gaspi ?

Si le gaspillage alimentaire correspond à la chaîne alimentaire perdue ou jetée. On en distingue deux types bien distincts, dont les déchets évitables et les déchets inévitables. Si le premier concerne tous les restes oubliés, le second se traduit notamment par tous les produits non consommables par l’homme. Les causes de ce gaspillage sont nombreuses, les conséquences sont très lourdes. Celles-ci impactent aussi bien sur l’environnement que sur l’économie ou le plan social.
Dans le monde, un tiers des aliments est gaspillé. De ce fait, ce gaspillage s’observe partout dans les quatre coins du monde et à tous les stades. De plus, il concerne aussi bien les producteurs, les transporteurs, les transformateurs, les distributeurs que les restaurateurs et les consommateurs. Ces derniers ont bien tendance à jeter de petites denrées quotidiennement.

L’anti gaspi est un processus visant à limiter, voire éviter, les pertes de nourritures. Il existe aujourd’hui plus d’une centaine de campagnes de sensibilisation sur les gaspillages alimentaires et les bons gestes anti gaspi à adopter pour lutter contre le gaspillage dans la cuisine au quotidien.

Ce gaspillage est majoritairement causé par l’accumulation de petites pertes ou encore de plus gros volumes. Et petit à petit, ces pertes finissent par peser lourd. Faites-en donc attention à vos stocks, à la mauvaise interprétation des dates de consommation ou encore de plat cuisiné de grosses quantités.

Quels sont les enjeux du gaspillage alimentaire ?

Ces derniers temps, chaque année, près de 1,3 milliard de tonnes de nourritures sont jetées partout dans le monde entier. Généralement, la réduction du gaspillage alimentaire répond à des enjeux majeurs, dont l’enjeu écologique.

Effectivement, le gaspillage alimentaire émet des gaz à effet de serre. S’il était un pays, il serait notamment le 3ᵉ plus gros pollueur du monde derrière la Chine et les États-Unis. Sans s’en rendre compte, c’est entre autres également un gaspillage d’eau et de ressources naturelles très conséquentes à l’échelle mondiale.

Sur le plan économique, c’est encore plus évident. Qui dit gaspillage alimentaire dit gaspillage d’argent ! En France seulement par exemple, le gaspillage correspond à près de 15 milliards d’euros par an. Voilà bien de l’argent jeté par la fenêtre. Aussi, le gaspillage coûte alors véritablement cher. Voilà la raison pour laquelle nous devons tous limiter au maximum nos déchets alimentaires dans chaque ménage.

Sur le plan social et éthique, quant à eux, le fait de jeter de la nourriture est tout simplement inacceptable. Les ressources ne sont pas illimitées ! Il se peut qu’un jour la nourriture vienne à manquer dans le monde. Aussi, dans la perspective d’une crise alimentaire, mieux vaut lutter activement contre le gaspillage alimentaire. D’autant plus que selon une étude, une personne sur 10 aurait du mal à se nourrir.

Comment lutter contre le gaspillage alimentaire ?

Le gaspillage alimentaire est une action que l’on peut maîtriser, à commencer bien évidemment dans le foyer. Si chacun s’y met, on peut l’éradiquer partout dans le monde. Il existe mille et une façons de lutter contre ce gaspillage alimentaire.

Les petits paniers solidaires à prix cassés

Avec l’avancée du monde numérique, l’utilisation d’une application mobile devient plus pratique, et ce même dans le cadre de lutte contre le gaspillage alimentaire.

Phenix en est par exemple l’un des plus connus. Il s’agit en fait d’une application anti-gaspi mettant en relation d’une part les personnes ayant trop de nourriture chez eux avec d’autre part celles qui n’en ont pas assez. Facile à utiliser, cette application permet également aux commerçants de proposer leurs restants à des prix cassés. Un panier acheté, c’est donc l’équivalent d’un panier sauvé !

C’est un bon geste que chacun peut adopter pour sauver la planète. Mais ce n’est pas tout ! Grâce à cette idée, vous allez pouvoir réaliser une économie considérable. Depuis son lancement dans l’année 2014, cette application Phenix lutte intensément contre le gaspillage alimentaire dans 5 pays. Et oui, chaque jour, 50 tonnes de déchets sont évitées depuis sa création.

Save eat : astuces de recettes zéro déchet

Vous êtes tenté par l’idée de préserver l’environnement en choisissant le zéro déchet ? Sachez que vous pouvez également opter pour l’application anti-gaspi « Save eat ». Il s’agit en fait d’une application spéciale où vous pouvez trouver plus d’une centaine de recettes anti-gaspi.

Chacune a été élaborée de manière simple, mais tout aussi savoureuse. Ultra pratique, fini les restes qui traînent et que l’on jette dans les bacs à ordures. Avec cette application, vous n’aurez plus du mal à trouver une recette rapide et délicieuse en fonction des ingrédients disponibles dans votre frigo.

Les bons gestes à adopter pour lutter contre le gaspillage

La première astuce est de bien conserver les fruits et les légumes. Mettez-les dans le frigo à une température considérable. Et pour une belle organisation, rangez bien vos courses. Pour les denrées par exemple, afin de prévenir les odeurs, rangez-les dans des boites hermétiques ou des pochettes réutilisables.

Dans le frigo, placez les denrées à consommer plus tôt à l’avant pour éviter les oublis en tout genre. De plus, soyez également attentif aux dates de conservation des produits achetés. Vous devez également bien doser les quantités et utiliser toujours les restes. Ne jetez rien ! Pour les légumes par exemple, vous pouvez les cuisiner de sorte à en faire des soupes ou des purées, pour les fruits, vous pouvez les préparer en coulis ou en compote.

En somme, éviter le gaspillage, c’est faire des économies, gagner du temps et varier son alimentation. Et chacun des gestes anti gaspi mentionné ci-haut vous permettra de limiter considérablement ce gaspillage alimentaire. Aussi, n’hésitez pas à les adopter dans votre foyer.

L’anti-gaspi chez Ginette et Josiane

En tant qu’acteurs de la chaîne alimentaire, nous avons à coeur de limiter la gaspillage alimentaire à notre échelle. C’est pourquoi, nous avons choisi d’adapter notre politique de gestion des DDM (Date de Durabilité Minimale) : désormais, les produits à DDM dépassée resteront commercialisés dans notre rubrique anti-gaspi car, cette date une fois dépassée, ne les rend pas dangereux pour ta santé et ils restent consommables bien au-delà… C’est Cendrillon qui aurait bien aimé une DDM ! Bien entendu, pour ce qui concerne les DLC (Date Limite de Consommation), nous resterons rigoureux et les produits concernés ne seront ainsi plus commercialisés au-delà de la date limite, logique !

Panier
Retour haut de page

-10% sur ta première commande !

Laisse-nous ton email et tu recevras le code.

En cliquant sur Envoyer, vous acceptez d’envoyer vos informations à Ginette et Josiane qui accepte de les utiliser en accord avec sa politique de confidentialité.