LE MICROBIOTE, la révolution intestinale

Table des matières

« Comprendre le microbiote, c’est expliquer la bonne santé, ou la maladie »

Le microbiote intestinal, allié indispensable du système immunitaire !

Au cœur de nos intestins, 100 000 milliards de bactéries pèsent plus lourd que notre cerveau! Ce gigantesque écosystème avec lequel nous vivons en symbiose, c’est notre microbiote intestinal

Il correspond à l’ensemble des micro-organismes qui évoluent le long de notre système digestif.

Chaque adulte abrite entre 800 et 1000 espèces différentes de bactéries, la majorité d’entre elles étant bénéfiques à la santé. 

Le microbiote intestinal est, certes, un allié indispensable pour une bonne digestion. C’est lui qui se charge, entre autres, de la dégradation des fibres alimentaires dont nos cellules ne savent que faire.

Notre foie, notre tissu adipeux reçoivent des signaux provenant du microbiote qui leur permettent de s’équilibrer et de mieux fonctionner. Notre cerveau lui-même répond à des stimuli venus de cet ensemble de bactéries. 

Des travaux récents montrent à quel point l’anxiété ou le stress peuvent être liés à des déséquilibres du microbiote. La place du microbiote se révèle chaque jour plus centrale dans notre santé

Le microbiote change-t-il avec notre alimentation ?

Les changements d’alimentation peuvent avoir un effet très rapide sur la composition du microbiote : l’absence de nourriture, mais aussi l’apport de protéines ou de fibres solubles dans l’alimentation peuvent modifier la biodiversité des bactéries présentes, et induire une dépense d’énergie plus importante, un stockage des graisses diminué et une sensation de satiété, autant d’effets bénéfiques en cas d’obésité ou de diabète.

Quelles sont les principales fonctions du microbiote intestinal ? 

  1. Digestion des aliments. Les aliments non digérés au niveau de l’intestin grêle sont fermentés par le microbiote intestinal dans le côlon. Une fonction primordiale pour notre confort digestif au quotidien et bénéfique pour le corps puisqu’elle libère dans le corps des acides gras à chaîne courte, molécules impliquées dans de nombreuses réactions de l’organisme.
  1. Effet barrière. L’organisme est protégé des bactéries indésirables grâce à l’effet barrière du microbiote intestinal, notamment des bactéries potentiellement dangereuses pour la santé humaine.
  1. Développement du système immunitaire. Le microbiote intestinal exerce une stimulation permanente sur le système immunitaire, près de 60% de nos cellules immunitaires étant contenues dans l’intestin.

Quels troubles sont liés aux déséquilibres du microbiote ? 

S’ il souffre d’un déséquilibre, on parle alors de dysbiose. Son impact sur la santé varie alors d’une simple dérégulation, à la pathologie voire à la disparition transitoire ou définitive des bienfaits qu’il prodigue habituellement.

Plusieurs perturbations sont corrélées d’une dysbiose dont les troubles fonctionnels digestifs, notamment le syndrome de l’intestin irritable

Les scientifiques ont mis en évidence un fait préoccupant : notre microbiote s’appauvrit à une vitesse alarmante, notamment dans les pays industrialisés. En cause : la surconsommation d’antibiotiques – qui font table rase dans l’intestin –, la banalisation des césariennes – qui privent le nourrisson des bonnes bactéries de sa mère –, une consommation de fibres insuffisantes et le rôle néfaste de certains additifs alimentaires.

Bon on voulait pas te saper le moral Josiette, alors : 

Si vous souhaitez en savoir plus sur le microbiote tout en passant un bon moment  :

N’hésitez pas à lire Le Charme discret de l’intestin (éd. Actes Sud, 2017), ouvrage de vulgarisation médicale écrit avec pédagogie et humour par une toute jeune gastro-entérologue allemande encore inconnue, le microbiote est devenu furieusement tendance.

Panier
Retour en haut