Le syndrome de l'intestin irritable

Gaz ? Ballonnements ? Ventre de femme enceinte ? Constipation ? Diarrhée ? Alternance des deux ?

Tu as peut-être le Syndrome de l’Intestin Irritable ou SII pour les intimes.

Le quoi ? Le Syndrome de l’Intestin Irritable.

Lié voire aggravé par l’alimentation ce Syndrome touche pas moins de 10% des Français, les 2/3 sont des femmes. Véritable petit bonheur au quotidien, il est à l’origine des nombreux et charmants troubles digestifs précédemment mentionnés.

Mais il n’y a pas que la bouffe dans la vie. Oh non, il y a aussi le stress, l’anxiété toussa toussa. Le Syndrome est ainsi une pathologie dite polyfactorielle, qui, non content d’être aggravée par l’alimentation, n’est pas non plus très copine avec le stress, l’anxiété, la sédentarité bref, avec tout ce qui peut avoir trait à notre hygiène de vie. Final touch : ce charmant Syndrome ne se guérit pas !

Lâche cette corde, il y a quand même des solutions. Mais avant de parler solution et prise en charge, il y a un autre sujet, et pas des moindres : le diagnostic !

Le diagnostic

Se faire diagnostiquer ? Oui !

Comme toute pathologie, le diagnostic est important puisqu’il permet de déterminer précisément la cause de nos maux et d’adopter ainsi la prise en charge la plus adaptée. 

Le SII, même s’il est unique, partage ainsi des symptômes avec de nombreuses autres maladies qu’il est donc important d’éliminer : maladie de Crohn, SIBO, maladie coeliaque et bien d’autres…

Où se faire diagnostiquer ?

Chez le gastroentérologue.

Il te prescrira tous les examens nécessaires pour d’abord éliminer ces autres maladies puis diagnostiquera ou pas le Syndrome en accord avec les critères de Rome IV (type de symptômes, durée et récurrence de ces symptômes, etc.). 

 

Si tu as un doute, n’hésite pas non plus à en parler avec ton médecin généraliste qui saura certainement t’orienter. Sa prescription te permettra par ailleurs la prise en charge par la Sécurité Sociale de tes rendez-vous avec certains spécialistes. 

Les 3 solutions scientifiquement prouvées
efficaces pour soulager les symptômes

La méthode Low fodmap

Efficace pour 75% des malades

Découverte par l’Université de la Monash, elle a pour objectif de définir le régime alimentaire personnalisé de chaque patient avec pour ambition première de lui permettre d’adopter une alimentation la plus variée et équilibrée possible. Comment ?

Grâce aux 3 étapes (la restriction, la réintroduction et la personnalisation), elle permet de déterminer à quelle(s) chaîne(s) de glucides fermentiscibles (FODMAP) et selon quelles proportions notre intestin réagira et les symptômes interviendront. 

Une fois le régime personnalisé mis en place, le patient voit ses symptômes diminuer voire complètement disparaître

On ne s’étale pas plus ici car on a quand même toute une page dédiée au sujet !

L'hypnothérapie

En 2015, l'INSERM reconnaît l'hypnose comme efficace dans la gestion du SII

En permettant de travailler sur l’anxiété, le stress mais aussi sur les douleurs, l’hypnose est particulièrement intéressante.

 Organisée en thérapie brève, elle permet ainsi aux patients de trouver les outils en lui-même et de devenir autonome dans la prise en charge du Syndrome. Oui, parce que le Syndrome on l’a pour toute la vie et il ne s’agit pas d’aller chez l’hypnothérapeute toutes les semaines jusqu’à la fin de ses jours.

Le Yoga

Efficace dans la réduction des symptômes tant physiques qu'anxieux d'après une étude de 2016.

L’anxiété et le stress y trouvent bien sûr des remèdes mais il est notamment intéressant pour tout ce qui concerne la mobilité de l’appareil digestif et le transit. Certains exercices sont également très intéressants face à la douleur. 

Chez Ginette et Josiane, on s’intéresse particulièrement à la yoga thérapie. Une approche thérapeutique du yoga qui utilise ses outils et exercices de manière ciblée pour prendre en charge une pathologie. 

Toutes les spécialités efficaces pour soulager vos symptômes

La méthode
Low FODMAP

Les autres approches alimentaires

Stress, anxiété, fatigue et sommeil

Douleurs physiques et transit

Les articles du blog sur le syndrome de l'intestin irritable

Suivez-nous sur

Instagram

Ici on pète, mais pas que des paillettes
@Ginette&Josiane

Panier
Retour haut de page