Probiotiques pendant la grossesse, les bienfaits pour une femme enceinte

Table des matières

Probiotiques pendant la grossesse, les bienfaits pour une femme enceinte et son bébé. Les probiotiques sont des micro-organismes vivants qui procurent des effets positifs sur la santé. Ils affectent entre autres le microbiote, c’est-à-dire l’ensemble des bonnes bactéries intestinales de l’individu. Il semble que durant la grossesse, la présence de bonnes bactéries chez la mère influencerait la présence de bactéries utiles chez l’enfant à sa naissance. 

Pourquoi il est important de prendre soin de son microbiote pendant la grossesse ?

Le microbiote est l’ensemble des micro-organismes qui cohabitent à l’intérieur et sur l’être humain. Il existe différents microbiotes : le microbiote intestinal (le plus connu, notre “deuxième cerveau“), mais aussi vaginal, cutané, pulmonaire… Le microbiote a un effet barrière contre les bactéries pathogènes. Il protège à la fois la mère et l’enfant, dans un fonctionnement vertueux : une mère en bonne santé est en effet capable de donner de bons nutriments à son bébé. “Un microbiote équilibré permet donc au bébé de tirer des bénéfices à la fois immunitaires et énergétiques“. Selon plusieurs études, une différence de microbiotes entre les bébés nés par voie basse et les bébés nés par césarienne, relève Rebeca Martín-Rosique. Lors d’un accouchement par voie basse, le bébé est exposé à la diversité des bactéries maternelles par la voie vaginale et intestinale. Or, dans le cas d’un accouchement par césarienne, les bactéries maternelles transmises sont moins nombreuses. La césarienne est donc associée à un risque supérieur de développer ultérieurement des pathologies (allergies, diabète…), en raison de la différence dans les bactéries colonisatrices“. Chez les enfants nés par césarienne, on retrouve donc majoritairement des bactéries de la salle d’accouchement et du personnel, transmises par la voie cutanée.

Que se passe-t-il en cas de microbiote déficient ? 

Un déséquilibre ou une déficience peut ainsi transformer l’allié qu’est le microbiote en élément pathogène, source de pathologies à plus ou moins long terme. Les études sur ce sujet ne manquent pas. De nombreuses pathologies comme les allergies (asthmedermatite atopique…), des maladies auto-immunes, inflammatoires ou neurologiques (maladie de Parkinsonmaladie d’Alzheimertroubles du spectre autistiqueschizophréniemaladie de Crohn…) ainsi que des pathologies métaboliques (obésité, diabète, hypertension…) sont associées à un déséquilibre du microbiote intestinal, aussi bien chez l’enfant que chez l’adulte3.

Un microbiote déficient chez la mère est automatiquement transféré au bébé, qui a plus de risques de développer l’une ou l’autre de ces maladies, confirme Rebeca Martín-Rosique. Voilà pourquoi on peut considérer qu’un microbiote équilibré dès la naissance est un pilier pour la santé à court comme à long terme“.

Les bienfaits des probiotiques pendant la grossesse pour la femme enceinte

Pendant la grossesse, une majorité de femmes enceintes ont des nausées, des vomissements et des troubles digestifs. La consommation de probiotiques peut permettre de réduire ces désagréments. C’est d’ailleurs les souches de Bifidobactéries et les Lactobacillus, présentent dans notre formule Le lieutenant colon-beau, qui sont recommandées par les professionnels de santé lors d’une grossesse. Le petit plus également de ces deux souches, c’est qu’elles sont fréquemment recommandées par les professionnels de santé car elles permettent de protéger la flore vaginale des infections et assurer le maintien de l’écosystème vaginal durant toute la grossesse.

Probiotiques intestin irritable

L’importance de prendre des probiotiques pour la femme enceinte, atteinte du syndrome de l’intestin irritable ?

Les probiotiques sont présents dans l’alimentation. Mais les aliments qui contiennent le plus de probiotiques naturels sont souvent des aliments qui causes chez les personnes atteintes du syndrome de l’intestin irritable, des troubles digestifs. Ajouté à ça, la constipation de la femme enceinte et notamment d’une personne atteinte d’intestin irritable peut s’aggraver pendant toute la durée de la grossesse et même survenir chez une personne de type D, diarrhéique. La encore, les probiotiques peuvent avoir un effet bénéfiques sur la constipation et soulager la femme enceinte pendant toute sa grossesse.

Nous recommandons néanmoins de consulter un médecin avant de démarrer votre cure de probiotiques pendant la grossesse.

Retrouvez notre formule spéciale troubles digestifs et intestin irritable

Probiotiques pendant la grossesse, les bienfaits pour une femme enceinte

Panier
Retour haut de page

-10% sur ta première commande !

Laisse-nous ton email et tu recevras le code.

En cliquant sur Envoyer, vous acceptez d’envoyer vos informations à Ginette et Josiane qui accepte de les utiliser en accord avec sa politique de confidentialité.