SIBO Késako ?

Table des matières

Le Sibo qu’est-ce que c’est ?

L ‘élégance est quand l’intérieur est aussi beau qu’à l’extérieur

Bon ok c’est pas gagné pour nous les Josiettes, question intérieur si tu vois ce que l’on veut dire …. mais bon on le dit et on le redit sans complexe  : 

Chez Ginette et Josiane on pète mais pas que des paillettes !

LE SIBO  : la maladie des “hyper ballonnés”.  Une maladie méconnue et très gênante et handicapante des intestins

SIBO appelée plus communément la maladie des pets est un terme qui  signifie “small intestinal bacterial overgrowth” ), ou pullulation bactérienne de l’intestin grêle en français, est un déséquilibre du microbiote intestinal. 

L’intestin grêle, dont le rôle est d’absorber la majorité de nos nutriments, supporte mal l’excès de bactéries. Si bien que des modifications de sa flore entraînent des fermentations des résidus alimentaires non digérés, responsables de nombreux symptômes

Quelles sont les causes du SIBO ?

En cas de pullulation bactérienne, un excès de bactéries est retrouvé dans l’intestin proximal. Celle-ci peut être liée à :

  • des anomalies ou modifications anatomiques de l’estomac et/ou de l’intestin grêle 
  • des troubles de la motricité du tube digestif associés à une neuropathie diabétique, une sclérodermie, une amylose, une hypothyroïdie ou une pseudo-occlusion idiopathique intestinale qui peuvent également diminuer l’évacuation bactérienne ;
  • une absence de sécrétion acide gastrique , qui peut être d’origine médicamenteuse ou chirurgicale.

Quels sont les symptômes du SIBO ?

 bah… je ballonne, tu ballonnes, je pète, tu pètes.. mais pas que .. ah bah oui pourquoi se gêner ! 

De nombreux patients ne présentent aucun symptôme. Outre une perte de poids initiale ou des carences en nutriments et en vitamines liposolubles (vitamines A et D notamment), les symptômes les plus fréquents comprennent :

  • Des ballonnements, flatulences et remontées acides ;
  • Des douleurs abdominales ;
  • Des épisodes de diarrhée et de constipation, qui peuvent s’alterner ;
  • Des nausées ;
  • De la dyspepsie, ou troubles digestifs fonctionnels ;
  • De la fatigue.

Des manifestations similaires à celles du syndrome de l’intestin irritable, aussi appelé colopathie fonctionnelle

Comment soigner le SIBO ?

Une antibiothérapie doit être mise en place, non pas pour éradiquer la flore bactérienne mais pour modifier celle-ci afin d’obtenir une amélioration des symptômes. 

En raison du caractère polymicrobien de la flore intestinale, des antibiotiques à large spectre sont nécessaires pour couvrir l’ensemble des bactéries; 

Le traitement du SIBO repose ainsi sur la prise, pendant 10 à 14 jours, par voie orale, d’un antibiotique à large spectre.

En parallèle, les facteurs favorisant la pullulation bactérienne (anomalies anatomiques et fonctionnelles) doivent être éliminés et une modification du régime alimentaire est recommandée. 

L’excédent de bactéries étant étroitement lié à l’alimentation, différents régimes peuvent être mis en place, notamment celui pauvre en FODMAPS.

ATTENTION,  le SIBO se manifestant de façon différente chez chaque individu, les choix alimentaires doivent être adaptés en fonction des besoins de chacun.

Des solutions peuvent être testées avec un nutritionniste-diététicien, dont le rôle sera de faire le tri et de soulager l’inconfort intestinal.

**Sources : Passeport Santé, TopSanté

Panier
Retour haut de page

-10% sur ta première commande !

Laisse-nous ton email et tu recevras le code.

En cliquant sur Envoyer, vous acceptez d’envoyer vos informations à Ginette et Josiane qui accepte de les utiliser en accord avec sa politique de confidentialité.