alttext1}

Home / Blog / 4 conseils pour mieux gérer la méthode Low FODMAP au travail

Lifestyle / mieux-être

4 conseils pour mieux gérer la méthode Low FODMAP au travail

33235, 33191

TABLE DES MATIÈRES

Un petit café ? Une petite chouquette ? Jeudi tu fais quoi, y’a pot ! On se fait un dej ? Aaaah le travail. Aussi contents que l’on soit d’avoir retrouvé nos open spaces, le retour au bureau n’est pas toujours des plus simples lorsqu’on a le SII et qu’on s’est lancé dans la méthode Low FODMAP. Mais, breaking news, on a quelques tips pour toi ! 

  • Organisation 

Fini les daily task ! Les quoi ? Oui, on parle beaucoup anglais alors si on devait traduire ça on dirait : limitez la répétition de tâches quotidiennes, faites une bonne fois pour toute ! Concrètement ? C’est le concept du batchcooking : on cuisine en une seule fois pour la semaine et hop basta, c’est fait, on a plus à y penser. 

Pourquoi faire ça ? Parce qu’on sait à quel point les semaines sont vite chargées entre travail, activités, vies familiale et sociale. Le meilleur moyen de se sentir déborder et de craquer sur le premier paquet de pâtes venu dans ton placard. En préparant tes gamelles et tes encas pour la semaine, tu n’auras donc plus besoin d’y réfléchir et tu n’auras plus qu’à mettre ton tupp avec ton ordi dans ton sac et hop direction le bureau. En plus de t’assurer de manger Low FODMAP tu verras rapidement que, par rapport à tes collègues, tu t’enlèveras une charge décisionnelle importante « Euuuh ce midi on fait cafét ? Cantine ? Boulangerie ? Ah non peut-être Jap ! » et que tu en seras d’autant plus efficace au travail. Il n’y a pas que tes intestins qui te remercieront, tes patrons aussi ! 😉 Cette organisation te permettra enfin de t’apporter un cadre rassurant au quotidien.

Et comment on fait ? Et bien on établit un menu pour la semaine, on dédie un temps aux courses (ce qui nous évite d’avoir à y retourner tous les jours et de craquer sur ce paquet de chips parce qu’on meurt de faim en rentrant du boulot) et enfin, un temps en cuisine. Au total, ça peut représenter 2 à 3h dans le week-end vs 2 à 3h chaque jour de la semaine ! Oui oui, promis ! 

Retrouve les tips de Laure, notre G.I.JO diététicienne dans le dernier Motiv’Mag pour faire tes lunchboxes Low FODMAP. 

  • Transparence 

Alors non, il ne s’agit pas de donner tous les détails à tes collègues et managers. L’idée, c’est de plutôt signaler que tu as besoin d’adopter un régime alimentaire particulier car tu souffres de troubles digestifs ou toute autre bonne excuse que tu te sentiras à l’aise d’utiliser. Si tu en parles, personne ne te posera de questions et surtout, on est persuadé qu’ils sauront se montrer curieux et bienveillants envers toi. 

Tu as déjà vu une femme enceinte refuser un verre d’alcool se faire engueuler par ses collègues aux afterworks ? Tu as déjà vu un vegan se faire virer car il n’avait pas mangé de steak le midi ? Pas qu’on sache. 

Comment en parler ? En expliquant que c’est comme ça que tu te sens bien et que tu es donc plus en mesure de mieux travailler, de partager des moments avec tes collègues. Sans ça, à force de t’oublier, on sait comment ça fini. Enfin, plutôt où… Et puis, José ou Josiette, tu as été recruté.e sur la base de compétences qui n’ont rien à voir avec ton SII. Alors, ce qui se passe dans ton assiette n’a définitivement rien à voir avec ces compétences et tant que job is done, boss is happy ! 

  • Simplicité 

Une fois qu’on a dit tout ça, on se doute bien que tu ne débarqueras pas avec ton bananabread au petit-déj client ni avec ton tupp au pot de départ de Marie. Il y a en effet des moments plus compliqués mais finalement, c’est la même chose que dans la vie de tous les jours. Pas question de ne plus aller au resto, d’en finir avec les apéros, de se priver de manger aux dîners entre amis ou de s’imposer de souffrir. Bref, pas question d’arrêter de vivre normalement ! 

Pour ça, il faut adopter quelques réflexes et opter pour des plats simples composés du moins d’aliments possibles.

  • Pour les déjeuners : on privilégie le riz, les pommes de terre, les carottes, les viandes grillées et non en sauce, les poissons, etc. Chez le Japonais ou dans les restaurants asiatiques, on trouve aussi quelques alternatives intéressantes : nouilles de riz, sushis, sashimis, etc. 
  • Pour les pots, tu trouveras toujours des crudités, du jambon blanc, du fromage à pâte dure. Bref, toutes les alternatives qu’on te partage quotidiennement. 
  • Côté petit-déj, c’est vrai que les classiques et tentantes viennoiseries proposent que peu d’alternatives. Tu peux choisir de prendre ton petit déjeuner chez toi, avant, et te contenter d’une boisson chaude pour accompagner tes collègues. 

Bref, ça demande un peu de réflexion mais ce n’est pas impossible et puis à force, tout ça deviendra de l’habitude et tu sauras faire sans même plus réfléchir !

  • Bienveillance

Tiens-donc encore elle. Oui. Sois bienveillant envers toi et ne t’en rajoute pas. Si tu n’as pas réussi, si tu as craqué, ce n’est pas grave. Ca arrive même aux meilleurs, à tout le monde en fait et l’important c’est d’en parler avec le diététicien qui t’accompagne afin de voir comment le gérer au milieu de ta méthode. 

Voilà nos conseils mais ça ne s’arrête pas là. Non, il n’y a pas que l’alimentation et la méthode Low Fodmap qui prennent part au SII. Il y a aussi le stress, l’anxiété et la fatigue, des mots que l’on associe beaucoup au travail d’ailleurs. Pour ça, on te recommande de maintenir une routine bien-être alliant exercices de respiration, méditation, séances de sport et surtout : moments pour toi. 

On t’en parlait dans le dernier Motiv’Mag !

Articles phare

Vivre en paix avec ses intestins

Vivre en paix avec ses intestins   Ballonnements, gaz, douleurs au ventre, digestion lente, problèmes de transit…  Cela vous dit quelque chose ? Comme 10 % des Français, vous souffrez peut-être du syndrome de l’intestin irritable (SII).   Encore assez méconnu, difficile à diagnostiquer, avec des symptômes variables, voire opposés d’une personne à l’autre, le SII est une pathologie complexe impactant la santé tout autant que la vie quotidienne.   Dans cet ouvrage, Audrey LNRD et Audrey HVC, fondatrices de Ginette et Josiane, témoignent de leur combat pour mieux comprendre ce trouble dont elles souffrent et livrent les solutions qu’elles ont testées pour mieux vivre avec:   –> une alimentation adaptée, notamment grâce à la méthode low FODMAP (un protocole permettant de déterminer les tolérances et intolérances à ces glucides) ; –> une meilleure gestion du stress et des émotions, facteurs favorisant les troubles digestifs, grâce à des pratiques comme le yoga et l’hypnose ; –> une hygiène de vie favorable au bon fonctionnement de l’appareil digestif : activité physique, plats faits maison et produits naturels, sommeil de qualité…     Le mot des fondatrices et auteurs : Loin d’être un énième livre médical sur le sujet (nous ne sommes toujours pas devenues gastro-entérologues), nous revenons sans détour, à travers le récit de nos parcours, qui sont aussi un peu les vôtres, sur tout ce qu’implique ce syndrome, bien au-delà des seuls symptômes : l’errance scientifique et médicale, l’impact de nos choix et de nos comportements sur son développement, ses conséquences sociales que l’on oublie bien souvent, l’aubaine parfois qu’il peut représenter pour certains mais aussi et surtout les solutions qui existent pour mieux vivre avec ! Oui, comme le titre l’indique, même si le SII s’apparente plus à un parcours de patience qu’à un parcours de patients, “Vivre en paix avec ses intestins” c’est chiant mais c’est possible !    

4.7/5 (28 avis vérifiés)

Dès

16,95

Devenez membre et obtenez

Le festin de l’intestin

Le Festin de l’intestin Le Festin de l’intestin est un livre de recettes pauvres en FODMAPs dont la vocation est de donner ou redonner l’envie de manger avec plaisir tout en respectant les recommandations de la Monash University en Australie (référence mondiale pour le régime pauvre en FODMAPs).   Ce livre, créé sous l’égide de la Fondation DigestScience et de son département DigestSanté, s’adresse plus particulièrement aux malades atteints du syndrome de l’intestin irritable (SII), des maladies inflammatoires chroniques de l’intestin demeurant symptomatiques malgré l’efficacité des traitements, mais également à tous ceux présentant des douleurs abdominales et ballonnements chroniques. 50 recettes du quotidien, 12 menus de chef pauvres en FODMAPs et les Incontournables du Placard, le tout en 100 pages illustrées dans un format 21X24 cm.   Un allié précieux dans votre quotidien ! Des recettes simples sucrées comme salées, des menus festifs et gastronomiques, adaptés à vos problèmes digestifs mais imaginés pour que le plaisir gustatif soit toujours au rendez-vous. Votre cuisine régalera vos familles et amis et vous retrouverez la convivialité autour de la table. Grâce aux trucs et astuces, votre suivi diététique de la méthode pauvres en FODMAPs sera simplifié. Le Festin de l’intestin,  pour retrouver un confort digestif et du plaisir au quotidien !   Le Festin de l’intestin est un livre de recettes savoureuses et pauvres en FODMAPs. Mais qui dit pauvre en FODMAPs ne veut certainement pas dire fade, simpliste et rébarbatif. Exit la monotonie, les repas sans relief et le manque d’inspiration ! Ce livre a été conçu pour répondre à plusieurs besoins, bien souvent exprimés par les personnes victimes des caprices de leurs intestins. Le Festin de l’intestin vous permettra :   –>De cuisiner des recettes sucrées et salées originales, pleines de saveurs et qui respectent les principes de la méthode pauvre en FODMAPs développée par la MONASH University* –>De préparer simplement et quotidiennement des repas qui vous permettront de vous faire plaisir tout en favorisant votre bien-être intestinal, mais également de surprendre vos proches avec des menus gastronomiques, –>De (re)trouver du plaisir à cuisiner et à manger de bons petits plats à la maison ou au travail, ou encore la convivialité de repas en famille ou entre amis.   Ce livre de recettes a été élaboré avec soin, par le chef de cuisine David Cauderon pour les menus, par “Ginette et Josiane” (nos coachs expertes SII) pour les recettes du quotidien. L’ensemble sous la consuite d’ Oriane Macke-Chaouat, diététicienne spécialisée, diplômée d’État et certifiée par la Monash University (Australie) et du Pr. Pierre Desreumaux, gastroentérologe Président Fondateur de la Fondation DigestScience. Les FODMAPs c’est quoi ? Les FODMAPs sont un ensemble de sucres qui fermentent et sont responsables de certains troubles intestinaux. FODMAPs = (Fermentable by colonic bacteria Oligosaccharides, Disaccharides, Monosaccharides And Polyols).   Plus simplement, ce sont des glucides de petites tailles, très peu absorbés par l’intestin grêle et qui procurent ballonnements, flatulences, diarrhées… symptômes parfois très invalidants chez certains partients.   Et quand je l’ouvre, qu’est-ce que je trouve ?   –>Une explication de la méthode pauvre en FODMAPs, –>Les incontournables du placard, les must-have à posséder si vous souhaitez démarrer ou suivre la méthode, –>50 recettes du quotidien, sucrées et salées (petits déjeuners, boissons, snacks, déjeuners ou dîners), –>12 menus de chef (entrée, plat, dessert)   Le tout ponctué d’ “Astuces de la diet” et de superbes clichés et illustrations sur 100 pages (format 21×24 cm).   Le Festin de l’Intestin sera un allié précieux dans votre quotidien grâce à ses recettes adaptées à vos problèmes digestifs et imaginées pour que le plaisir gustatif soit toujours au rendez-vous !  

0 avis

Dès

24,95

Devenez membre et obtenez

Ces articles pourraient vous plaire !

Intestin irritable

Ajouter à la wishlist

photo article site (32)

Intestin irritable

Une gamme de compléments alimentaires dédiée à la santé intestinale.

Santé

Ajouter à la wishlist

photo article site (31)

Santé

Les huiles végétales : sources d’oméga-3 et de nombreux bienfaits

Food

Ajouter à la wishlist

photo article site (29)

Food

Le sorgho, une céréale sans gluten aux vertus digestives.

Santé

Ajouter à la wishlist

intolérance à l'histamine

Santé

L’intolérance à l’histamine ou déficience en DAO

Intolérance assez méconnue l’intolérance à l’histamine, se développerait lorsque l’organisme présente un taux d’histamine trop élevé et n’est alors plus capable de la décomposer. La piste principale de cette intolérance serait alors une carence en DAO (diamine oxydase), la fameuse enzyme qui permet de la dégrader. La déficience en DAO toucherait jusqu’à 15% de la population.

Inscris-toi à notre newsletter et bénéficie de 10% sur ta première commande !

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Nos réseaux

Rejoins-nous sur nos réseaux pour faire toujours plus de bruit autour du Syndrome de l’Intestin Irritable et ce… autrement que par des pets !

Retrouve ton code de parrainage sur ton espace client

10% de réduction sur leur première commande, 5€ pour toi !

0