Home / Blog / Le régime pauvre en FODMAP : bénéfique pour les MICI ou le SIBO ?

Intestin irritable

Le régime pauvre en FODMAP : bénéfique pour les MICI ou le SIBO ?

Table des matières

  1. Le régime FODMAP pour les maladies inflammatoires intestinales. 
  2. Le régime pauvre en FODMAP et le SIBO
  3. Conclusion 
  4. Au sujet de l’auteur
  5. Références scientifiques : 

Le régime pauvre en FODMAP s’affirme désormais en tant que premier choix thérapeutique pour le traitement du syndrome de l’intestin irritable (SII)1. En limitant temporairement les glucides fermentescibles, il contribue à améliorer les symptômes digestifs (ballonnements, diarrhées, douleurs) des personnes atteintes du SII, également connu sous le nom de colopathie fonctionnelle.

Parallèlement, il existe des recherches prometteuses suggérant que le régime pauvre en FODMAP pourrait également apporter des bienfaits à d’autres pathologies. Nous explorerons son potentiel dans la gestion des maladies inflammatoires chroniques intestinales (MICI) ainsi que du SIBO (Small Intestinal Bacterial Overgrowth).

Le régime FODMAP pour les maladies inflammatoires intestinales.

Il est important de noter que les symptômes intestinaux ne sont pas spécifiques à une affection donnée. Le tractus gastro-intestinal dispose d’un répertoire limité de symptômes ; par conséquent, des pathologies différentes peuvent présenter des symptômes similaires. 

De ce fait, il est tout à fait possible que les symptômes du syndrome d’intestin irritable (SII) et des maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI) se chevauchent2

Les patients atteints de SII et de MICI peuvent présenter : 

  • une modification de leurs habitudes intestinales, généralement sous forme de diarrhée,
  • des douleurs, 
  • des ballonnements 
  • des mucosités dans le rectum. 
  • Le SII et les MICI sont également plus fréquents chez les jeunes.

La distinction de ces maladies en se basant uniquement sur les symptômes n’est donc pas possible. Le médecin aura recourt à des techniques de diagnostic permettant d’exclure ou non la possibilité de souffrir d’une MICI. 

De plus, pour compliquer un peu plus les choses, il est tout à fait possible de souffrir du syndrome de l’intestin irritable (SII) et de souffrir d’une MICI de façon simultanée3. Certaines publications scientifiques notent une prévalence de 30% du SII chez les personnes atteintes de MICI. 

« Si le SII et les MICI partagent des symptômes similaires chez les malades tout en pouvant être présents chez une même personne : est-ce que le régime pauvre en FODMAP a des effets positifs sur la maladie de Crohn ou rectocolite hémorragique (MICI) ? ». 

Cette question logique, plusieurs chercheurs se la sont posée et ont donc essayé de mettre en place le régime pauvre en FODMAP chez les personnes qui souffrent de MICI, voici les résultats : 

Il semblerait effectivement possible, sûr et efficace de mettre en place le régime pauvre en FODMAPs chez les personnes qui souffrent de MICI quiescentes. Sur une durée de 4 semaines, des améliorations symptomatiques ont été notées, rapportant un soulagement des symptômes digestifs4. En revanche, du côté de l’inflammation intestinale, le régime pauvre en FODMAP n’a pas permis de diminuer les marqueurs inflammatoires. 

Chez les personnes qui souffrent du SII en plus d’une maladie inflammatoire chronique intestinal (MICI), le régime pauvre en FODMAP semble être une arme très intéressante pour lutter contre les symptômes digestifs fonctionnels associés à ceux d’origine inflammatoire. 

En revanche, le régime méditerranéen, considéré comme étant anti-inflammatoire, s’est montré bien plus efficace dans la réduction de l’inflammation chez les personnes qui souffrent de la maladie de Crohn ou de la rectocolite hémorragique5 que le régime pauvre en FODMAP. 

Pour faire un résumé simple, voici les différentes possibilités : 

Si vous souffrez d’une maladie inflammatoire chronique intestinale SANS syndrome de l’intestin irritable : 

– La mise en place du régime méditerranéen en plus de vos traitements médicamenteux est une des meilleures choses à faire. 

Si souffrez du syndrome de l’intestin irritable AVEC une MICI : 

  • Deux possibilités s’offrent à vous en fonction du degré de votre MICI

1. Si votre MICI est active, alors il convient de suivre le régime méditerranéen en plus de vos médicaments classiques (en cas de sténose, assurez-vous d’avoir l’avis de votre médecin avant de mettre en place des thérapies complémentaires). 

2. Si votre  MICI n’est pas active actuellement mais que vous continuez à souffrir de troubles digestifs fonctionnels associés (ballonnements, diarrhées, douleurs), alors il convient de suivre le régime pauvre en FODMAP. 

Il est à noter qu’une association entre régime méditerranéen et FODMAP est possible6 mais demande des connaissances nutritionnelles approfondies. Dans tous les cas, n’hésitez pas à vous faire suivre par un professionnel de santé

Le régime pauvre en FODMAP et le SIBO

SIBO est un acronyme signifiant : Small Intestinal Bacterial Overgrowth, en français : prolifération bactérienne de l’intestin grêle. Depuis la fin des années 1990, on assiste à une résurgence de la recherche sur le SIBO, qui a été renforcée par la connaissance croissante du microbiome intestinal et de son rôle dans la santé et les maladies humaines. Il existe notamment une série d’articles établissant un lien entre le SIBO et des maladies tel que le syndrome de l’intestin irritable7,8,9,10.

Aussi étonnant que cela puisse paraître, il n’existe pas, à ma connaissance, d’étude interventionnelle, concernant la mise en place du régime pauvre en FODMAP chez les personnes qui souffrent du SIBO. 

Cependant, il existe une variété de mécanismes proposés par lesquels la manipulation du régime alimentaire peut être bénéfique dans la gestion des symptômes du SIBO. La principale manipulation du régime alimentaire pour le SIBO est la réduction des produits fermentescibles (FODMAP). 

Les données confirment qu’un régime pauvre en FODMAP est associé à moins de produits de fermentation. Dans une étude, la production quotidienne d’hydrogène était beaucoup plus élevée en cas d’ingestion de FODMAPs11. L’étude de McIntosh et al. a montré que chez les sujets atteints du syndrome de l’intestin irritable, un régime pauvre en FODMAP entraîne une diminution de la production d’hydrogène par rapport à un régime riche en FODMAP12.

Le critère de diagnostic du SIBO repose justement sur cette élévation d’hydrogène. Nous savons que l’hydrogène (H2) est un gaz qui n’est pas produit par l’être humain. De ce fait une élévation anormale de la quantité d’hydrogène (>20ppm) objective la présence excessive de bactéries et donc le SIBO.

Bien qu’il n’y ait pas d’étude interventionnelle, nous pouvons malgré tout émettre un avis relativement favorable concernant la mise en place du régime sans FODMAP chez les personnes souffrant du SIBO. Attention cependant, les critères d’inclusion et d’exclusion du régime pauvre en FODMAP devront être respectés également pour les personnes qui souffrent de SIBO. 

Nous savons que le SIBO ne se traite pas via l’alimentation, ainsi, le régime pauvre en FODMAP ne sera là que pour accompagner le traitement du SIBO. Aujourd’hui la seule solution validée pour éradiquer un SIBO est la prise d’antibiotiques. Une étude a pu mettre également en évidence l’efficacité de certaines plantes dans l’éradication du SIBO, l’efficacité était similaire à la prise d’antibiotiques13.

A la page 261 de mon livre « Hyperballonné ? », je propose une méthode de mise en place du régime pauvre en FODMAP dans la procédure classique d’éradication du SIBO. 

Voici la méthode : 

  • Dans un premier temps, coupler la phase 1 du régime pauvre en FODMAPs (phase de restriction) avec la prise d’antibiotiques ou antimicrobiens. 
  • Ensuite, réintroduire les FODMAPs après le traitement antibiotiques ou antimicrobiens. 

L’hypothèse avec cette méthode est simple : 

  1. En phase 1, on restreint les FODMAPs tout en prenant des antibiotiques/antimicrobiens pour éradiquer le SIBO 
  2. En phase 2, la réintroduction des FODMAPs ne devrait plus poser problème puisque le SIBO sera (normalement) éradiqué. Ainsi les effets excessifs de fermentation ne pourront plus se produire. 

Il convient de garder en tête que cette méthode est une proposition/hypothèse et qu’elle n’est pas couronnée de succès pour tous les malades. De plus, les personnes qui souffrent de SIBO en souffrent très souvent de manière chronique, il est alors tout à fait possible que le SIBO ré-apparaissent après tout ces efforts.

Conclusion

Nous manquons clairement de données scientifiques sérieuses concernant la mise en place du régime pauvre en FODMAP chez les personnes qui souffrent de MICI et de SIBO. En revanche, au vu du profil sécuritaire du régime, dans certaines conditions, il pourrait être appliqué avec succès. Dans la majorité des cas, la mise en place de ce régime doit se faire avec un professionnel formé pour éviter les effets indésirables qu’il pourrait induire. 

Au sujet de l’auteur

De patient à expert, il n’y avait qu’un pas. Atteint de RCH et fort de son expérience personnelle avec la naturopathie, Joris quitte la fac de psychologie pour se former à la naturopathie et notamment se spécialisér dans les troubles digestifs et les maladies digestives auto-immunes.

Passionné, il ne cesse de se former et de partager son savoir en consultations auprès de ses patients mais également sur son compte Instagram et plus récemment à travers son livre « Hyperballonné ? ».

Références scientifiques :

1 – Ireton-Jones C. The low FODMAP diet: fundamental therapy in the management of irritable bowel syndrome. Curr Opin Clin Nutr Metab Care. 2017 Sep;20(5):414-419. doi: 10.1097/MCO.0000000000000398. PMID: 28617710. 

2 – Ford AC. Overlap Between Irritable Bowel Syndrome and Inflammatory Bowel Disease. Gastroenterol Hepatol (N Y). 2020 Apr;16(4):211-213. PMID: 34035722; PMCID: PMC8132685. 

3 – Fairbrass KM, Costantino SJ, Gracie DJ, Ford AC. Prevalence of irritable bowel syndrome-type symptoms in patients with inflammatory bowel disease in remission: a systematic review and meta-analysis. Lancet Gastroenterol Hepatol. 2020 Dec;5(12):1053-1062. doi: 10.1016/S2468-1253(20)30300-9. Epub 2020 Oct 2. PMID: 33010814. 

4 – Cox SR, Lindsay JO, Fromentin S, Stagg AJ, McCarthy NE, Galleron N, Ibraim SB, Roume H, Levenez F, Pons N, Maziers N, Lomer MC, Ehrlich SD, Irving PM, Whelan K. Effects of Low FODMAP Diet on Symptoms, Fecal Microbiome, and Markers of Inflammation in Patients With Quiescent Inflammatory Bowel Disease in a Randomized Trial. Gastroenterology. 2020 Jan;158(1):176-188.e7. doi: 10.1053/j.gastro.2019.09.024. Epub 2019 Oct 2. PMID: 31586453.

5 – El Amrousy D, Elashry H, Salamah A, Maher S, Abd-Elsalam SM, Hasan S. Adherence to the Mediterranean Diet Improved Clinical Scores and Inflammatory Markers in Children with Active Inflammatory Bowel Disease: A Randomized Trial. J Inflamm Res. 2022 Mar 29;15:2075-2086. doi: 10.2147/JIR.S349502. PMID: 35411169; PMCID: PMC8994055.

6 – Kasti A, Petsis K, Lambrinou S, Katsas K, Nikolaki M, Papanikolaou IS, Hatziagelaki E, Triantafyllou K. A Combination of Mediterranean and Low-FODMAP Diets for Managing IBS Symptoms? Ask Your Gut! Microorganisms. 2022 Mar 30;10(4):751. doi: 10.3390/microorganisms10040751. PMID: 35456802; PMCID: PMC9032697. 

7. Pimentel M. The prevalence of small intestinal bacterial overgrowth in irritable bowel syndrome: IBS vs healthy controls (not historical definitions). Gut 2008;57:1334–5.

8. Majewski M, McCallum RW. Results of small intestinal bacterial overgrowth testing in irritable bowel syndrome patients: Clinical profiles and effects of antibiotic trial. Adv Med Sci 2007;52:139–42.

9. Onana Ndong P, Boutallaka H, Marine-Barjoan E, Ouizeman D, Mroue R, Anty R, Vanbiervliet G, Piche T. Prevalence of small intestinal bacterial overgrowth in irritable bowel syndrome (IBS): Correlating H2 or CH4 production with severity of IBS. JGH Open. 2023 Apr 3;7(4):311-320. doi: 10.1002/jgh3.12899. PMID: 37125253; PMCID: PMC10134763.

10. Chen B, Kim JJ, Zhang Y, Du L, Dai N. Prevalence and predictors of small intestinal bacterial overgrowth in irritable bowel syndrome: a systematic review and meta-analysis. J Gastroenterol. 2018 Jul;53(7):807-818. doi: 10.1007/s00535-018-1476-9. Epub 2018 May 14. PMID: 29761234.

11. Ong DK, Mitchell SB, Barrett JS, et al. Manipulation of dietary short chain carbohydrates alters the pattern of gas production and genesis of symptoms in irritable bowel syndrome. J Gastroenterol Hepatol 2010;25:1366–73.

12. McIntosh K, Reed DE, Schneider T, et al. FODMAPs alter symptoms and the metabolome of patients with IBS: A randomised controlled trial. Gut 2017;66:1241–51.

13. Chedid V, Dhalla S, Clarke JO, Roland BC, Dunbar KB, Koh J, Justino E, Tomakin E, Mullin GE. Herbal therapy is equivalent to rifaximin for the treatment of small intestinal bacterial overgrowth. Glob Adv Health Med. 2014 May;3(3):16-24. doi: 10.7453/gahmj.2014.019. PMID: 24891990; PMCID: PMC4030608. 

Articles phare

Lasagne Schar sans gluten

Lasagne Schär Découvrez les traditionnelles pâtes à lasagne aux oeufs sans gluten Schär. Après une courte précuisson de 4 à 5 minutes dans de l’eau bouillante, vous êtes prêt à créer facilement toutes vos recettes de lasagnes. Sans blé et sans lactose, ces pâtes offrent une alternative sans compromis pour des lasagnes délicieuses adaptées pour des recettes gourmandes et adaptées au régime Low FODMAP, elles sont idéales pour ceux qui recherchent une option sans gluten tout en évitant les glucides fermentescibles. Profitez de l’authenticité des lasagnes sans gluten en toute simplicité.   Schär Depuis 1922, la marque Schär est convaincue que le repas est un moment unique de partage, de convivialité et de rassemblement.   Schär, s’engage ainsi à améliorer la qualité de vie des personnes ayant des besoins nutritionnels spécifiques en proposant des produits variés, équilibrés et savoureux sans gluten.   Pour Schär, le plus important n’est pas seulement de créer des produits sans gluten, mais aussi de les préparer avec le meilleur d’eux-mêmes. La qualité est, et sera toujours, au centre de leurs préoccupations ; de la sélection des meilleures céréales sans gluten aux relations humaines qu’ils cultivent. Cette variété d’ingrédients sans gluten de qualité se retrouve dans les assiettes des consommateurs, au cœur de ces fameux moments de partage.   Schär allie la créativité à un travail de veille permanent autour des nouvelles tendances alimentaires afin de répondre à tous les besoins et proposer une large gamme de produits sans gluten.   Origine et certification    

0 avis

Dès

5,70

Devenez membre et obtenez -10%

Mayonnaise traditionnelle La tourangelle 270 g

Mayonnaise traditionnelle Mayonnaise traditionnelle La tourangelle est fabriquée à partir d’ingrédients 100% naturels – sans conservateurs, ni additifs – et selon un savoir-faire traditionnel. Cette mayonnaise gourmande et onctueuse au goût subtil de moutarde de Dijon accompagne parfaitement les viandes et crudités et donne une touche gastronomique aux apéritifs et barbecues.     La Tourangelle La marque française La Tourangelle, aux racines à la fois Saumuroises et Californiennes, incarne plus de 150 ans d’héritage dans la fabrication traditionnelle d’huiles. Passionnée par le goût, la marque propose des produits authentiques, délicieux et durables. De la Vallée de la Loire à la Californie, La Tourangelle perpétue une tradition unique, distillant l’huile pour préserver tous ses bienfaits. Acquise par la famille Kohlmeyer dans les années 1990, l’entreprise conserve son caractère familial tout en s’étendant à l’international. Fidèle à ses valeurs de passion, d’intégrité et de fierté, La Tourangelle demeure une marque appréciée, où chaque goutte d’huile raconte une histoire de savoir-faire et de passion.     Origine et certification : Fabriqué en France, objectif zéro déchet, cruelty free, sans gluten et sans lactose. Poids net 270 g

0 avis

Dès

3,99

Devenez membre et obtenez -10%

1 Cookie MILOLA carotte et épices

1 Cookie carotte et épices 1 Cookie MILOLA carotte et épices sans gluten et sans lactose. Ce cookie a le goût d’un morceau de gâteau aux carottes croustillant. La douceur des carottes locales mariée au parfait mélange d’épices. SANS : Gluten, produits laitiers, soja, sucre raffiné, huile de palme, gras hydrogénés ou trans, maïs, blé, OGM. FAIT AVEC : Grains entiers (sorgho, millet, sarrasin, riz brun, teff), ingrédients naturels, huile de noix de coco. Végétalien.   Milola :  Découvrez l’univers délicieux de Milola, la marque de gâteaux (cookies) qui redéfinit le plaisir gourmand à travers une alternative saine, sans gluten, sans produits laitiers et sans produits raffinés. Milola s’engage à éliminer les ingrédients nocifs tout en ajoutant ceux qui sont bénéfiques afin de proposer sans compromis sur la saveur.   Origine et certification  Fabriqué en Espagne, à base d’ingrédients naturels. Sans gluten, sans lactose, sans huile de palme, et à base de grains entiers. Poids net 51 g.

0 avis

Dès

2,59

Devenez membre et obtenez -10%

Ces articles pourraient vous plaire !

Santé

Ajouter à la wishlist

photo article site (28)

Santé

Pourquoi j’ai la diarrhée ?

Santé

Ajouter à la wishlist

photo article site (9)

Santé

Médecine chinoise et digestion

Intestin irritable

Ajouter à la wishlist

SIBO

Intestin irritable

Le régime pauvre en FODMAP : bénéfique pour les MICI ou le SIBO ?

Lifestyle / mieux-être

Ajouter à la wishlist

photo-article-site-25-1024x724

Lifestyle / mieux-être

La yoga thérapie pour soulager les troubles digestifs

Inscris-toi à notre newsletter et bénéficie de 10% sur ta première commande !

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

Nos réseaux

Rejoins-nous sur nos réseaux pour faire toujours plus de bruit autour du Syndrome de l’Intestin Irritable et ce… autrement que par des pets !

Retrouve ton code de parrainage sur ton espace client

10% de réduction sur leur première commande, 5€ pour toi !

0